Chili: victoire de Gabriel Boric, l’histoire rétabli et un beau cadeau de Noël pour le monde entier

Nous saluons la victoire du candidat de la gauche Gabriel Boric à l’élection présidentielle au Chili.

Nonobstant les craintes, vu l’autre candidat Juan Antonio Kast était le reste d’un passé sombre, toute la propaganda et les oublis des mémoires horribles et même récentes auxquels on a assisté, ainsi que l’abstention encore important, l’histoire reprend le dessus.

Hommage au peuple chilien qui a tant souffert depuis des dizaines d’année dont les séquelles continuent à persister et dans cette élection les absurdités entendues et vues en sont en exemple.

Une phrase, ce matin à la Radio France qui annonçait la bonne nouvelle, prononcé par Boric:

« Si le Chili est le berceau du néolibéralisme, il sera aussi son tombeau »

(https://reporterre.net/Le-Chili-amorce-la-sortie-du-neoliberalisme)

Avec cette phrase nous donnons le bonjour au monde, cela indique une bonne voie à suivre pour aller au monde du demain si proche, en prenant les leçons de l’histoire (surtout des derniers dizaines d’année néoliberistes, mal globalisés et catastrophiques pour les inégalités (https://www.youtube.com/watch?v=Vo5n8nDxkt4), la justice et l’économie du monde entière désormais.

Tout cela comme bien l’explique depuis longtemps Nino Galloni dans nos rangs, Nouvelle Donne et tous ceux qui collaborent et ouvrent avec nous, comme par exemple Massimo Amato (dont vous pouvez retrouvé leurs interventions sur notre site et dans nos réseaux) pour un monde meilleur qui prend en compte vraiment nos deux milles ans d’histoire.

Compliments Chili.

https://reporterre.net/Le-Chili-amorce-la-sortie-du-neoliberalisme
https://reporterre.net/Le-Chili-amorce-la-sortie-du-neoliberalisme

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *